Découvrez notre Partenaire du mois d'Août : Aplia

Découvrez notre Partenaire du mois d'Août : Aplia

Aplia est le Partenaire du Mois d'Août Ibexa.

Aplia est une agence digitale basée à Skien, en Norvège, et a récemment ouvert un deuxième bureau à Bergen. L’agence compte ses 23 employés, dont l'un était un des fondateurs d'eZ, qui deviendra plus tard Ibexa. Le CMS eZ est norvégien. Les premiers marchés où le CMS eZ a donc fait des percées significatives au début des années 2000 étaient scandinaves, et encore aujourd'hui, la moitié du « chiffre d'affaires Ibexa » d'Aplia provient de la maintenance et des migrations des systèmes hérités d’eZ.

L'agence a débuté en 2008. « eZ était le système principal dès le départ », explique Anders Haukeli, co-fondateur et directeur général d'Aplia.

« Nos clients consistent en un bon mélange d'agences gouvernementales, d'éditeurs éducatifs et de PME », déclare Benjamin Selmer, co-fondateur, responsable du développement numérique d'Aplia.

Les Projets Educatifs 

Un des projets phares et récent est l'immense et complexe site éducatif d'Aschehoug Univers. L’origine de ce projet fut une révision de la Direction norvégienne de l'éducation de tous les programmes scolaires prévus, créant le besoin de mettre en place d'une nouvelle génération d'aides pédagogiques numériques. La solution, appelée Aunivers, facilite des cours d'apprentissage structurés mais adaptables, avec des options d'achat flexibles pour les 365 municipalités norvégiennes qui disposent d'une grande autonomie en matière de politique éducative.

« La plateforme combine de la pratique en vidéo et de nombreux jeux éducatifs », explique Anders Haukeli. « Les enseignants ont beaucoup de choix : ils peuvent choisir un parcours pédagogique standard pour leurs élèves, mais ils peuvent également modifier le parcours si leurs élèves requièrent un niveau de difficulté différent ou s’ils ont besoin de revoir certaines leçons. Aunivers sera un outil pédagogique très puissant pour de nombreuses années à venir. »

« C'était un projet complexe car la plateforme a beaucoup de contenu, l’équivalent de 10 ans d'éducation ! », explique Benjamin Selmer. « La majeure partie est contenue dans Ibexa DXP, mais certains logiciels tiers, notamment les mathématiques, sont intégrés à Ibexa. Ibexa est le front-end pour tout le contenu et l'apprentissage, et les administrateurs éditent le contenu dans le backend Ibexa. »

Il ajoute : « C'est un projet très palpitant auquel participer car Aschehoug Univers est le troisième plus grand éditeur de Norvège. Et bien sûr, tout dans les écoles est en train de passer des livres au contenu numérique. La plateforme Aunivers est principalement destinée à l'école primaire et au collège, ce qui signifie qu'Aplia et Ibexa sont impliqués pour impacter toute une génération de personnes de manière très significative. Et ceci est vraiment appréciable. »

L'une des agences gouvernementales avec lesquelles Aplia travaille est Diku, l'agence norvégienne pour la coopération internationale et la qualité et l'amélioration de l'enseignement supérieur. En 2019, suite à un changement de marque de l'agence, Aplia a livré de nouvelles pages et un nouveau framework sur Ibexa DXP.

« L'ancien site était sur eZ Publish », explique Benjamin Selmer, « nous avons donc migré le contenu vers la version 2.5 d'Ibexa DXP. Mais la structure du contenu fut repensée pour rendre le site plus accessible et convivial.

Les Sites Corporates

Kavli est un site d'entreprise d’Aplia / Ibexa, l'une des plus grandes entreprises laitières de Scandinavie. « Il s'agit d'un site marketing B2C standard avec de nombreuses informations sur les produits », explique Anders Haukeli. « Une de ses fonctionnalités additionnelles permet d’inviter les consommateurs de Kavli à créer de nouvelles idées et de nouveaux designs tels que celui du « yaourt au chocolat », les visiteurs votent ensuite pour dire s'ils aiment ou non l'idée. Les consommateurs peuvent également poser des questions plus larges sur la nutrition, ce qui rend le site moins statique et plus interactif. »

Le sens de la communauté, d'un travail étant plus qu'un simple travail, est quelque chose d’important pour Aplia qui a été élu l'un des meilleurs lieux de travail en Norvège. « Nous considérons Aplia comme un endroit où vous faites plus que simplement travailler », explique Anders Haukeli, « nous allons également au travail pour nous faire des amis. »

Pendant le confinement, « pour pallier les discussions informelles à la machine à café », l'agence a programmé plusieurs créneaux par semaine pour se réunir socialement. « Pas de discussion à propos du boulot », dit Anders Haukeli, « mais plutôt le fait de rester connectés entre humains. Comment s'est passé ton week-end ? Comment s'est passé le premier jour d'école de ton petit dernier ? Ton chien s'acharne-t-il toujours sur tes chaussures ?’ »

Ce que Anders Haukeli appelle l’aspect « sentimental » de l’entreprise a été maintenu en vie pendant le COVID-19, et le chiffre d’affaires de l’entreprise a explosé.

« J'ai l'impression que tout s'est accéléré », explique Benjamin Selmer.

Était-ce vrai de manière égale pour le B2C et le B2B ?

Benjamin Selmer n'aime pas la distinction entre les projets B2C et B2B. « Nous pensons toujours qu'il s'agit d'utilisateurs vers un système », dit-il, « et le B2B concerne toujours les personnes. »

L'un de ses clients B2B les plus tournés vers l'avenir est l’entreprise de charpente Bergene Holm. « Son site, construit sur Ibexa, est intéressant car il propose un vaste ensemble de contenu de qualité traitant de l’amélioration de l'habitat. Bien entendu, il vous oriente vers les commerçants et les distributeurs qui stockent leurs produits. Ainsi, Bergene Holm commercialise auprès de l'utilisateur final et non auprès de son client commercial réel. »

« Pendant la pandémie, Bergene Holme s'est rendu compte qu'elle devait accélérer sa transformation numérique, et elle l'a fait. L'entreprise a beaucoup d'idées et elle continue à d’avancer petit à petit. » Ce comportement n'est pas typique des entreprises B2B norvégiennes habituelles.

« Beaucoup d'entre elles sont lentes à agir », explique Anders Haukeli, « en partie parce qu'il est plus difficile en B2B de voir et de mesurer le résultat de vos investissements numériques. Vous avez aussi des vendeurs qui vendent « manuellement » depuis de nombreuses années ; ils sont assez qualifiés et ils ont leur réseau de clients. Ils ont du mal à entrevoir les possibilités du numérique et ils sont rarement remis en question. »

« Elles ne voient pas que le problème est probablement là. Ces entreprises B2B continueront jusqu'à ce qu'elles voient soudainement qu'elles perdent leur place au profit de la concurrence. »

« Et quand elles le feront », conclut Benjamin Selmer, « Aplia (et Ibexa) seront prêtes. C'est une énorme opportunité de croissance qui s'offre à nous car à un moment donné, tout le monde entamera cette transition numérique d'une manière ou d'une autre. »

Si vous avez un projet numérique dont vous souhaitez discuter avec Aplia, n'hésitez pas à envoyer un e-mail à post@aplia.no ou à appeler au +47 928 47 444.

Insights and news

NEWS
De Su Kent
01/12/2021 06:57 | 3 Min read
NEWS
De Bertrand Maugain
19/11/2021 09:23 | 3 Min read
NEWS
De Su Kent
01/11/2021 09:19 | 4 Min read