COMECO

Une Gestion de Contenu Headless Personnalisée pour l’écosystème TEO

Secteur d'activité: Finance, Insurance
Success story
Visiter le site internet

Défis

  • La sécurité. Les banques exigent la sécurité la plus stricte et des systèmes d’autorisations strictes
  • La robustesse. Les systèmes doivent pouvoir entrer en contact avec des milliers d’institutions et sites e-commerce
  • L’évolutivité. TEO est sur la bonne voie pour avoir entre 600.000 et 700.000 clients d’ici la fin de l’année
  • La flexibilité. La mise en œuvre d’une approche Headless
  • Le flux de travail. Un système complexe de flux de travail et des rôles d’administrateur pour réguler le contenu
  • La personnalisation. Pour que TEO ait un impact, le contenu doit être à 100% pertinent pour les utilisateurs

 

Résumé du Projet

  • De la phase de conception à celle de lancement, il a fallu au moins huit mois
  • Approche Headless avec des frontaux de applications natives pour iPhone et Android et portail web obtenant leur contenu via une API définie
  • Capacités intégrées pour 60 contenus contributeurs au sein d’un système serré de contrôle éditorial
  • Personas et segments d’utilisateurs développés pendant la phase de conception et implémenté dans eZ Platform
  • Tests de pénétration pout surveiller la robustesse du système

Avantages & Retours sur Investissements

  • Une implémentation rapide de la DXP d’Ibexa
  • 130,000 utilisateurs après quelques mois seulement
  • Les éditeurs de COMECO, les banques partenaires et les partenaires e-commerces peuvent délivrer du contenu de manière sécurisée
  • L’application TEO a gagné 5 étoiles en ce qui concerne la sécurité, ce qui est crucial pour les banques
  • Le moteur de recommandation d’Ibexa assure que le contenu est ciblé au-delà de la diffusion explicite

 

Huit mois seulement pour passer de la conception au lancement des applications natives iPhone et Android

Ibexa a coché toutes les cases avec un moteur de personnalisation intégré, et la possibilité d’étendre le système avec un module e-commerce si et quand vous en avez besoin.
Björn Biedermann
Responsable Marketing et Commercial
COMECO

Les banques et les autres institutions financières mènent une guerre sur deux fronts : ils doivent repousser les fintechs et protéger leur clientèle numérique des ambitions de géants de la technologie comme Apple, Google et Microsoft qui lanceront bientôt leur propre carte de crédit. Ce brouillage de la technologie et de la finance crée de nouveaux business models. L’application « Lifestyle Banking », lancée en janvier 2020 par la start-up allemande COMECO, est l’une des plus innovantes.

Son application TEO permet à l’utilisateur de la plateforme de centraliser tous ses comptes bancaires et ses cartes de crédit sur un unique système. Il peut également lancer des transactions depuis le frontend TEO, en contournant totalement les applications bancaires individuelles. Le catalyseur de l’activité COMECO est la réglementation européenne PS2D qui oblige chaque institution à libérer ses interfaces client - et TEO peut connecter pas moins de 3 000 interfaces clients dans le système bancaire allemand très fragmenté.

L’écosystème financier de l’application est combiné à une place de marché où les utilisateurs peuvent acheter en ligne. Les six banques partenaires peuvent mettre leur propre contenu sur l’application ; les utilisateurs disposant de comptes de banques non participantes verront uniquement le contenu COMECO « générique ». L’avantage pour les partenaires de TEO est que l’application les rapproche du client. En effet, ce dernier peut directement cliquer sur les partenaires et leurs e-boutiques. Alors que TEO est déjà à son apogée, cette proposition alléchante incitera encore plus de banques à s’inscrire au programme partenaires.

Ibexa a coché toutes les cases

Sur le plan technologique, nous sommes dans une position unique grâce à eZ Platform. Aucune banque allemande ne dispose d’un système qui peut publier du contenu dans son application et sur le Web simultanément. COMECO a utilisé la DXP d’Ibexa pour pouvoir faire les deux.
Oliver Putz
Conseiller sur la Transformation Numérique
COMECO

COMECO et son partenaire technologique Rocket-Media ont examiné trois DXP en détail et ont décidé d’aller de l’avant avec la plateforme eZ Platform d’Ibexa. « Ibexa a coché toutes les cases », explique Björn Biedermann, Responsable Marketing & Commercial de COMECO « avec un moteur de personnalisation intégré, et la possibilité d’étendre le système avec un module e-commerce si et quand vous en avez besoin. »

La DXP d’Ibexa a eu des bénéfices immédiats car grâce à la livraison Headless et la possibilité d’utiliser la gestion de site Web traditionnelle, la plateforme a fourni du contenu à une application bancaire complexe en moins de huit mois. La plateforme est agile et facile à utiliser, ce qui permet des contributions de contenu provenant de sources extérieures telles que les banques partenaires.

Du point de vue de Björn Biedermann, l’évolutivité était cruciale. « Nous sommes en route pour atteindre entre 600 000 et 700 000 utilisateurs d’ici la fin de 2020 », dit-il, « et jusqu’à présent, Ibexa a plus que suivi notre objectif ambitieux. » Les flux de travail et les autorisations sont étanches, tout comme la sécurité de la plate-forme, deux pré-requis essentiels pour COMECO.

Télécharger l'étude de cas